Blog

Les secrets d'une cure de jus réussie

Vous avez décidé de faire une cure de jus ? Bravo !

Qu'il s'agisse de votre 1ère cure de jus détox (ou pas), voici les petits conseils de Solenn de Feed So Good, en supplément de la fiche pratique qui accompagne la cure Green Addict.

Avant de démarrer, gardez en tête les bienfaits attendus de votre cure de jus détox

image du chapitre

Préparer sa cure de jus en amont, c'est se donner une chance d'en maximiser les bienfaits !

Votre corps et votre esprit ont besoin d'être préparés à une restriction alimentaire quelle qu'elle soit : cure de jus, monodiète, jeûne.

Ceci pour éviter les petits désagréments possibles : les crises curatives (abordées plus loin), signe que votre organisme est en mode détox.
Un mal pour un bien !
Elles peuvent être désagréables si vous démarrez votre cure du jour au lendemain et si votre mode alimentaire n'est pas, comment dire..... très équilibré.

Nous allons vous livrer les petites règles à respecter.
Pas d'inquiétude ! Il n'y a rien de bien sorcier.

Un moment pour soi

Une cure de jus doit être un moment agréable, un moment pour soi, pour se faire du bien.
Si vous respectez les petits conseils et les 3 phases à suivre, tout se passera pour le mieux et vous bénéficierez de tous les bienfaits !

Préparation mentale ?!

Et oui, préparer son corps, c'est aussi préparer son esprit et son environnement.

- Faites votre cure quand vous avez le temps de prendre soin de vous et éviter les situations stressantes.

- Décidez de la date de démarrage en amont, ne pas démarrer du jour au lendemain.

- Veillez à ce que cela ne tombe pas pendant des repas de familles programmés, des sorties, etc.

- Évitez les tentations alimentaires.

- Demandez-vous pourquoi vous le faites ? Quels sont vos objectifs ?

- Ne vous forcez pas à faire une cure de jus si vous n'en avez pas envie !

- Si vous avez peur de ne pas tenir, commencez par une journée de cure.

- Dites-le à votre entourage, partagez à votre communauté sur les réseaux sociaux. Cela peut aider à maintenir le cap.

- Peut-être avez-vous peur d'avoir faim, et c'est normal ! Il s'agit souvent d'une faim psychologique et non physiologique. Nous mangeons souvent par habitude, parce que c'est l'heure.

Les 3 phases pour bien vivre ma cure de jus : descente alimentaire, cure de jus, reprise alimentaire

D'une manière générale, la durée de la descente et de la reprise alimentaire est identique à la durée de la cure, soit :
- 1 jour de cure : descente de 1 jour, reprise de 1 jour
- 3 jours de cure : descente de 3 jours, reprise de 3 jours
- 5 jours de cure : descente de 5 jours, reprise de 5 jours

La descente alimentaire

Pour préparer son organisme, il faudra diminuer progressivement :

- les produits alimentaires transformés industriels, raffinés et les sucres simples (plats cuisinés, biscuits, pâtisserie, soda, sucre blanc, farine blanche, gâteaux, viennoiserie, jus de fruits, etc).

- les aliments et boissons excitantes : café, thé, chocolat, alcool.

- les produits d'origine animale et les "mauvaises" graisses : viandes, charcuterie, laitages, poisson, œufs, beurre, crème fraîche, etc.

- les cuissons "agressives", à très haute température : friture, micro-onde, cocotte minute.

Mais qu'est ce que je vais manger ?!

Petit-déjeûner

Un petit pudding de chia sera parfait, par exemple, ou
des pruneaux et des figues réhydratés, pour activer le transit intestinal, accompagnés de quelques amandes ou de noix.

image du chapitre

Déjeuner et diner

Faites la part belle aux végétaux !
Légumes, oléagineux (noix, amandes, noisettes, etc), céréales sans gluten (riz, sarrasin, quinoa, millet, etc) et les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots rouge, mogettes, soja, etc).

image du chapitre

Pendant la cure de jus

Prenez le temps de bien "mâcher" vos jus (manger les liquides, boire les solides disent les Yogis !) pour bien digérer et assimiler tous les précieux nutriments.

Les jus vont vous nourrir !
Consommez vos jus, toutes les 2-3 heures.

Prendre son temps va permettre à votre cerveau de recevoir le signal de satiété envoyer à votre organisme.

Buvez de l'eau et des infusions pour faciliter l'élimination des toxines.

Reposez-vous, détendez-vous.
Appréciez ce moment où vous prenez soin de vous.

image du chapitre

Crises curatives ?

Des sensations un peu désagréables sont possibles, liées à la détoxification de votre organisme : il se débarrasse de ses toxines, c'est une bonne chose, c'est ce que l'on recherche.

- Vous allez peut-être avoir un peu froid, et c'est normal ! Habillez-vous chaudement. Vous pouvez mettre une bouillotte d'eau chaude au niveau de votre foie pour vous réchauffer et l'aider à travailler. Cela accentuera le process de détox.

- Vous vous sentez un peu fatigué ? C'est rare mais possible, surtout si vous faites une cure de 3 ou 5 jours. Allez marcher, prenez l'air bouger.

- Vous avez mal à la tête ? Signe d'élimination des toxines ! C'est un mal libérateur. Prenez une tasse de camomille et massez vous les tempes avec de l'huile essentielle de menthe poivrée (une goutte) diluée dans une huile végétale.

- Vous avez des courbatures, crampes, mal au dos. Prenez de la reine des prés en gélule ou infusion, massez vous avec de l'huile d'arnica.

- Vous avez des nausées. Le foie travaille ! Prenez une tisane de menthe avec éventuellement quelques gouttes de jus de citron et de gingembre. Allez prendre l'air, relaxez-vous, respirez.

- Vous avez des palpitations. En buvant beaucoup et en mangeant moins, vous faites baisser la tension artérielle. Un geste vif, si vous vous levez rapidement par exemple, peut engendrer une accélération de votre cœur. Pas de panique, respirez, bougez doucement, ça va passer.

- Vous avez faim. Vous pensez avoir faim plutôt :). Il s'agit plutôt d'une envie de manger, votre organisme est habitué à manger, il est conditionné ! Prenez un verre d'eau, prenez l'air, respirer.

- Vous allez peut-être dégager une drôle d'odeur et pas sentir très bon de la bouche :). Là aussi, c'est normal, votre organisme élimine aussi par la peau. Quelques boutons peuvent également apparaître, ce n'est que temporaire.

Vous pouvez aussi n'avoir aucun de ces symptômes !

image du chapitre

Quelques infusions pour vous accompagner

Pour bien dormir : passiflore, tilleul, camomille, verveine, mélisse, lavande.
Pour aider la détox et favoriser l'élimination : le romarin, le pissenlit, l'artichaut, le radis noir, le fenouil.

Et après ?

La reprise alimentaire est importante et devra se faire progressivement, selon la durée de la cure.

Ne mangez que des aliments végétaux les jours de reprise : fruits, légumes cuits de préférence à la vapeur douce ou à basse température, céréales sans gluten, légumineuses, oléagineux.

Les fruits crus en dehors des repas.

Les jours suivant : réintroduisez progressivement les aliments de votre régime habituel.

Attendez la fin de la reprise alimentaire pour réintroduire la viande, les excitants et les produits laitiers.
Continuez à boire de l'eau avant et entre les repas.

image du chapitre

Et si c'était le moment d'adopter de nouvelles habitudes alimentaires ?

Votre organisme va naturellement avoir besoin d'une alimentation équilibrée et nourrissante après cette cure.

Les jus riches en nutriments ont apporté à vos petites cellules des éléments dont elles ont besoin, elles vont en redemander !

Prenez le temps de déguster et de mastiquer ! Laissez le temps à votre organisme de vous envoyer les signaux de satiété (il faut 20 minutes à notre cerveau pour être informé que notre estomac est plein).

Essayez de baisser la fréquence de vos repas et de limiter le grignotage.

Continuez à boire beaucoup d'eau entre les repas.

Privilégiez la qualité à la quantité.
Votre organisme a besoin de nutriments pour fonctionner (donc de qualité), il continuera à vous les réclamer si vous ne lui apportez pas !

image du chapitre

Besoin d'un accompagnement ?

Solenn de Feed So Good est là pour vous accompagner dans votre réforme alimentaire si vous avez besoin d'aide.
N'hésitez pas à la contacter !

image du chapitre